Collectionneuse NextGen : Pauline François


Pauline François Interview Art From Future google France

La maison de Pauline - Art par Hala Tawil

Bonjour Pauline, nous sommes ravis de discuter avec vous aujourd'hui. Art From Future est une startup Art/Tech fondée par une femme. Par conséquent, il était évident pour nous de collaborer avec vous - une femme d'affaires très inspirante dans le domaine de la technologie. 

Bonjour Jessica, merci beaucoup de m'avoir reçue aujourd'hui. Je suis ravi d'avoir l'occasion de discuter avec vous. C'est très significatif étant donné que je suis très admiratif de votre travail, que nous partageons des valeurs, une éthique de travail similaires et je vous ai vu repartir de zéro cette plate-forme innovante qu'est Art From Future. 


Merci beaucoup Pauline. Cela signifie beaucoup venant de vous.

Pourriez-vous commencer par nous parler de vous et de votre parcours dans l'industrie technologique ?

Je suis dans la technologie depuis 11 ans maintenant. J'ai travaillé dans des startups et dans de grandes entreprises telles que Cisco et Google maintenant. Et je suis aussi un entrepreneur dans l'âme. J'essaie toujours de trouver de nouvelles idées pour les entreprises qui feront la différence, pour les utilisateurs finaux et pour les communautés en général. 

J'ai fini par travailler dans la technologie parce que quand j'étais jeune, il n'y avait aucun moyen de communiquer avec des gens du monde entier autrement que par téléphone, ce qui était très cher à l'époque. Quand Internet est devenu accessible aux consommateurs, cela a tout simplement changé mon monde. J'ai pu interagir avec mes proches, mes proches aux États-Unis, ce qui avant était vraiment compliqué. Nous pourrions donc simplement échanger des e-mails qui leur parviendraient instantanément. Alors qu'avant, c'était le téléphone ou les lettres par la poste, ce qui était vraiment très lent. J'aime la technologie en ce sens qu'elle aide à connecter les gens entre eux et qu'elle permet également d'avoir un accès plus large à l'information et à des espaces que vous ne rencontrerez pas nécessairement aussi facilement s'il n'y avait aucun moyen de se connecter via n'importe quel type de technologie.

"La Googliness qui est fondamentalement la culture autour de l'inclusion et du soutien était vraiment vraie dans mon expérience."


Récemment, vous avez commencé un nouveau poste chez Google. Ça vous plaît?

J'ai commencé à travailler chez Google il y a un an, je viens de fêter mon Googleversary comme nous l'avons dit. J'ai beaucoup de chance d'avoir commencé pendant la pandémie. Nous n'étions pas en lock-out à ce moment-là l'année dernière, mais ils viennent de rétablir le couvre-feu, et je me sens très chanceux d'avoir rejoint Google à ce moment-là car malgré la difficulté d'intégrer une nouvelle entreprise pendant une pandémie, Google a eu un processus très facilitant. La Googliness, qui est fondamentalement la culture d'inclusion et de soutien, était vraiment vraie dans mon expérience. Même s'il était difficile de se joindre pendant une pandémie, la culture de Google a rendu les choses plus faciles. Cela a ralenti l'intégration pour ne pas avoir d'interactions régulières avec vos pairs étant dans les bureaux et ne pas pouvoir rencontrer vos clients dès que je le voulais parce que je suis dans la vente. Donc, interagir avec les clients est généralement mon quotidien. Et je viens tout juste de pouvoir me remettre à faire des réunions en personne et des déjeuners d'affaires. Cela fait une énorme différence. 

J'aime beaucoup ça, il y a une culture de gens très divers. Il y a des gens qui ont des tatouages ​​au bureau, des gens qui ont le crâne rasé, des cheveux bleus et roses, des gens qui sont très conservateurs dans leur tenue vestimentaire et j'aime cette diversité. J'aime qu'il y ait un espace chez Google pour ce type de diversité, ce que je ne connaissais pas à ce point auparavant.

J'aime aussi l'obsession de l'innovation, vous pouvez vraiment ressentir cette énergie, cet enthousiasme pour toujours rechercher la prochaine chose, et comment améliorer un produit, une solution, un processus... Cela étant dit, c'est une grande entreprise donc il vient avec ses avantages et ses inconvénients.

 

Parlons art ! Comment définiriez-vous votre relation avec le monde de l'art ?

Je suis une personne créative et observatrice, je suis très sensible à l'art sous toutes ses formes : peinture, dessin, sculpture, architecture, musique, mode. L'art est inhérent aux expériences exaltantes et à la vie en général. C'est aussi une forme de communication, de méditation, cela peut aussi être très apaisant et thérapeutique.

 

"J'aime regarder le travail des artistes en ligne et découvrir des talents qui changent de ce qui est conservé dans les musées. Bien que ma collection soit très modeste, j'aime chaque pièce pour son esthétique et aussi parce que chacune a une histoire spécifique et très personnelle."

Vous avez quelques œuvres d'art dans votre collection, y compris un tirage en édition limitée de Hala Tawil. Pourriez-vous partager votre parcours de collection/achat d'art avec nous ? 

J'ai grandi en fréquentant fréquemment les musées avec ma famille, découvrant Léonard de Vinci, Degas, Monet, Kandinsky, Renoir. A l'époque, j'aimais l'art ancien, ma préférée était l'exposition Egypte ancienne du Louvre que j'ai trouvé fascinante, c'est plus tard que j'ai commencé à apprécier l'art abstrait que j'aime encore aujourd'hui. Ensuite, avoir ma propre collection d'art me semblait inaccessible, à la fois ce qui était exposé dans les musées et les pièces dans les galeries d'art traditionnelles était et semblait hors de portée.

Ma collection a en fait commencé par accident ! Il y a plusieurs années, alors que je rendais visite à certains de mes proches dans la région de la baie, j'ai remarqué une peinture qu'ils possédaient et que j'adorais. J'ai posé des questions à ce sujet, et il s'est avéré que l'artiste, Micha Tauber, était basé à Paris. De retour en France, j'ai visité la galerie où le travail de Micha Tauber était et est toujours exposé et j'ai commencé à suivre son parcours sur les réseaux sociaux. J'ai fini par gagner un de ses tableaux que je n'arrive toujours pas à croire à ce jour ! C'est comme ça que j'ai eu mon premier morceau. Ma deuxième pièce est en fait un dessin de toi Jessica ! Pendant la pandémie de l'année dernière, j'ai découvert votre travail de plus en plus via la plateforme Instagram, et j'adore les portraits de femmes que vous avez réalisés qui ont beaucoup résonné en moi. J'aime regarder le travail des artistes en ligne et découvrir des talents qui changent de ce qui est conservé dans les musées. Bien que ma collection soit très modeste, j'aime chaque pièce pour son esthétique et aussi parce que chacune a une histoire spécifique et très personnelle. Sans le vouloir, ma collection n'est composée que de femmes artistes !


Que recherchez-vous lorsque vous achetez de l'art ?

Lorsque j'achète de l'art, je cherche quelque chose qui va résonner en moi et m'apporter de la joie. J'ai l'intention de lui avoir un espace dans ma maison, pratiquement, si je n'ai pas d'espace où la pièce peut vivre et je peux l'apprécier, je préfère que cette pièce trouve une autre maison. Je recherche aussi des sujets auxquels je suis sensible, ce que l'artiste exprime dans son travail est important pour moi : quel est le message véhiculé, le ressenti, l'histoire de cette pièce ou collection.

Hala Tawil routine matinale abordable impression d'art en ligne art du futur

Chez Art From Future, nous voulons inspirer les femmes du monde entier à commencer à créer leur collection d'art. Nous pensons que tout le monde peut posséder des œuvres d'art de haute qualité. C'est pourquoi nous trouvons les jeunes artistes les plus prometteurs avant tout le monde, et nous les connectons avec leur public. Pouvez-vous nous dire pourquoi vous avez choisi l'œuvre « Morning routine » de Hala Tawil ?

Esthétiquement, j'ai beaucoup aimé les lignes et les couleurs choisies par Hala pour créer cette pièce : cela me rappelait les couleurs d'un lever de soleil. Aussi, « Morning routine » laisse place à l'imagination, j'aime la légèreté donnée par les corps flottants. L'agitation et le calme cohabitent dans la scène et j'ai adoré que cette dualité apporte du mystère. J'ai été touchée par la démarche d'Hala et les thèmes qu'elle explore dans son travail : l'isolement féminin, le désir, la dissociation. 

"L'art n'existe pas que dans les musées ! Il y a beaucoup d'artistes qui sont si talentueux et méritent d'être découverts."

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes femmes qui souhaitent se lancer dans l'achat d'art ?  

L'art n'existe pas que dans les musées ! Il y a beaucoup d'artistes qui sont si talentueux et méritent d'être découverts. Soyez toujours curieux et n'hésitez pas à vous rapprocher des artistes. L'un des avantages du monde numérique d'aujourd'hui est que la plupart des artistes présentent leur travail en ligne, ce qui est une opportunité incroyable de les connaître davantage.


Si vous aviez tout l'argent du monde, quelle œuvre achèteriez-vous ?


Une pièce de Sonia Delaunay à coup sûr ! Probablement aussi une des sculptures de Cézar. Quelques figurines, masques, statues de civilisations anciennes.


Merci beaucoup pour votre temps Pauline.

Si vous avez aimé cette interview, nous vous invitons à rejoindre la famille Art From Future dès maintenant !





Français
Français
EUR €