Entrevue d'artiste : rencontrez Baptiste Desjardins


Baptiste desjardin art du futur

Bonjour Baptiste, nous sommes ravis d'échanger sur votre parcours et votre pratique artistique.

Baptiste, peux-tu nous parler de toi et de ton parcours ?

Je viens de la banlieue parisienne. En 2014, j'ai obtenu un Master en Beaux-Arts de la Haute Ecole des Arts du Rhin à Strasbourg. Pendant mes études, j'ai appris le travail du bois, le travail du fer, la sérigraphie, la photographie analogique, le travail du livre, etc. Ce fut un grand voyage à travers l'apprentissage et l'expérimentation. Je voulais développer pleinement mes compétences et c'est ce que j'ai fait.

Diplômée d'une école d'art, j'ai postulé pour des résidences d'artistes à l'étranger, notamment en Asie. Je voulais découvrir de nouvelles cultures. Voyager seul était aussi un moyen de mieux me retrouver. En fait, je me suis retrouvé dans différents pays dont à Kinshasa (RDC), en Palestine, à Shanghai et en Corée. Mes voyages à l'étranger ont pris fin en 2019. Lors de ma résidence d'artiste au Swatch Art Peace Hotel à Shanghai, j'ai commencé à faire du papier découpé. Et très vite c'est devenu mon médium principal. 

Quand avez-vous commencé à faire de l'art ?

Quand j'étais enfant, je dessinais, sculptais de l'argile, jouais avec de la cire, fondais du plastique et créais différentes installations artistiques. C'était une sorte d'éveil artistique, et plus tard au lycée, j'ai choisi de suivre un chemin dans le monde de l'art pour devenir artiste. Quand je suis finalement entré dans une école d'art, j'avais un studio spacieux et j'avais accès à beaucoup de fournitures artistiques, j'ai donc pu expérimenter beaucoup de choses différentes. Et finalement, j'ai commencé à développer ma pratique artistique et ma propre technique. 

 Baptiste Desjardin art du futur artiste émergent Baptiste Desjardin travaillant dans son atelier

Quelle est l'histoire derrière vos œuvres ?

Il y a beaucoup d'histoires derrière mes œuvres liées aux différents médiums avec lesquels j'ai travaillé. Prenons comme exemple mes découpes de papier. C'est une technique sur laquelle je travaille avant même mes études d'art. Cela vient de ma pratique du graffiti. Le pochoir avec lequel je peignais est devenu un objet de recherche et non plus un outil. J'aurais peut-être dû être chirurgien, mais j'ai raté ma vocation haha ​​!

"Mes influences sont liées à différentes périodes de mon processus artistique." 

Baptiste des jardins art du futur
baptiste des jardin art du futur
Baptiste Desjardin, Paysages, papier découpé, 30x50cm, Contactez-nous pour le prix

Il y a quelques années, vous avez obtenu une résidence au célèbre Swatch Art Peace Hotel à Shanghai. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette expérience ?

Oh, Shanghai était incroyable ! C'était aussi ma première fois en Chine et en Asie. Mes yeux brillaient tout le temps ! Cette résidence était géniale. Il y avait beaucoup d'artistes avec des parcours, des pratiques et des niveaux différents. Je garde vraiment de très bons souvenirs de cette période. Et c'est au cours de ce programme de résidence que j'ai vraiment commencé à me concentrer sur la réalisation de découpes de papier.

 Quelles sont vos plus grandes influences et comment influencent-elles votre pratique ? 

Mes influences sont liées à différentes périodes de ma démarche artistique. Au début, il y a presque 10 ans, j'étais attaché au mouvement Ukiyo-e (Hokusai, Hiroshige, Utamaro.. ) mais aussi à la révolution industrielle du 19ème siècle en Europe (notamment tous les transports : zeppelin, avions etc). Principalement à cause de l'explosion de créativité dans chaque pays à travers l'esthétique de l'ingénieur.

Plus tard, mes pensées se sont affinées et j'ai commencé à lire beaucoup de livres de François Cheng. Cet homme m'a aidé à comprendre la relation entre l'œuvre d'art et l'espace dans lequel elle pénètre. D'une certaine manière, c'est ainsi que mes papiers découpés sont devenus une installation en raison de la dépendance mutuelle de l'espace et de lui-même. D'ailleurs, je vous conseille de lire ses livres. Il est un monument de la littérature sino-française. 

Suite à ce voyage, je me suis intéressé aux livres de Phillipe Descola (Les natures en question) ainsi que celle de Georges Campbell (Le héros aux mille visages). C'est mon premier pas dans la question de la nature après mon travail sur la pensée asiatique. Beaucoup d'autres pensées sont venues avec, mais pour faire court ! 

Enfin, je veux parler de Marie Curie. Cette femme incroyable m'a redonné de la volonté et cela m'a permis d'aller de l'avant. Elle nous montre que tout est possible. Ce qu'il est important de garder à l'esprit en tant qu'artiste. 

baptiste des jardin art du futur art original abordable

Baptiste Desjardins art du futur

Baptiste Desjardins, Lost in circle, 2021, papier découpé, 50x50cm, 800€

 

"De nouveaux projets arrivent, et dans 10 ans, ils seront foutrement incroyables."

Si vous aviez tout l'argent du monde, qu'en feriez-vous ?

Avec le pouvoir viennent de grandes responsabilités ! (pour ceux qui connaissent la référence haha). Si j'avais tout l'argent du monde, je continuerais à travailler sur mon art mais avec des projets plus gros et plus détaillés, je suppose. Peut-être plus engagé politiquement. Je suis un idéaliste qui croit en l'utopie. Je pourrais investir mon argent et mon temps pour travailler sur quelque chose de plus grand comme notre survie. Et Dieu sait combien il faut croire à l'utopie si l'on veut continuer à affronter la réalité.

Comment imaginez-vous votre art dans 10 ans ?

Grisâtre, peut-être chauve haha. Plus sérieusement, j'espère garder la même détermination pour réaliser ce que j'ai en tête. La vie est un long voyage et j'en profiterai le plus possible. De nouveaux projets arrivent, et dans 10 ans, ils seront foutrement incroyables. 


Merci beaucoup Baptiste <3

Vous voulez plus d'informations ? Contactez-nous sur WhatsApp +358 44 238 2909

Baptiste Desjardin, La feuille qui s'attache au présent







Français
Français
EUR €